Publié le

Les archives d’une vie

Georgia O’Keeffe au fil des années

Rétrospective – Le journal intime d’une peintre solitaire

Les oeuvres de Georgia O’Keeffe sont actuellement en tournée européenne. Après le musée national Thyssen-Bornemisza à Madrid c’est au tour du centre Pompidou d’accueillir momentanément les oeuvres de l’artiste avant leur future exposition à la Fondation Beyeler à Bâle en 2022. La mère du modernisme américain se dévoile pour la première fois dans sa pluralité au sein d’une même exposition itinérante de plusieurs années. 

Georgia O'Keeffe

Plus besoin de la présenter, la notoriété du peintre n’est plus a faire. Connue pour ses représentations de plantes érotisées, ses abstractions cosmiques et surtout pour avoir contribué à l’émergence du modernisme américain, Georgia O’Keeffe la peintre des pionniers est actuellement à l’honneur dans les plus grands musées d’art contemporain du monde. Artiste connue pour ses oeuvres tout autant que pour son caractère, O’Keeffe a su s’extraire du schéma de l’artiste torturé et mono-maniaque dans son art en devenant la première artiste peintre à poser pour d’autres artistes photographes. Défrayant la chronique de son vivant, repoussant les limites de la peinture académique, Georgia O’Keeffe a su s’imposer dès le début de sa pratique artistique comme une personne indifférente aux critiques, forte de caractère et tenant viscéralement à sa façon de procéder. Si certains connaissent ses oeuvres par le biais de reproductions ou d’aperçus furtifs représentés dans certains ouvrages, c’est là l’occasion de plonger dans son univers englobant, encore peu connu de nos jours.

La recherche

Quelques fusains, un nu tiré de la série des aquarelles, quelques abstractions et bien évidemment les séries les plus connues de Georgia O’Keeffe dont New York to Lake George, Les fleurs ou le Nouveau-Mexique, voila ce qui vous attend dans cette rétrospective unique. L’immersion commence avec les premières oeuvres de l’artistes, la recherche, la création et les rencontres qui bouleversèrent sa vie, et son art. Une vie de remise en question se déploie devant nos yeux entre deux toiles. Tumultueuse et ordonnée à la fois, O’Keeffe apporte une lecture unique du monde, que ce soit dans les courbes, les choix de couleurs ou encore le choix de la composition picturale.

Les archives d’une vie… 

L’exposition a été pensée comme une visite chronologique dans la vie de l’artiste. Pour les esprits libres, nuls besoin de suivre le chemin de fer de l’exposition, les toiles communiquent entre-elles en toute liberté. Se répartissant en deux salles principales, les oeuvres de l’artiste sont accompagnés de quelques informations biographiques, photographiques et chronologiques.

Une esthétique américaine moderne

Des buildings scintillants de New-York, au collines du Nouveau-Mexique, désormais O’Keeffe revendique son amour pour son pays d’adoption au travers de ses huiles. Elle célèbre l’Amérique conquérante, avec ses éclats et ses lieux sombres. O’Keeffe peignait la voie de l’Amérique, celle qu’elle avait observé et aimé.

Clocher de l'église (1930) Georgia O'Keeffe

Ayant reçu une éducation artistique classique au beaux-arts de New-York, Georgia rejette les enseignements reçus en faveur d’une expression esthétique harmonieuse. La fracture est radicale. Les formes sont modelées en quelques coups de pinceaux assurées et sur ces formes prime désormais la couleur, vigoureuse et contrastante, elle remplit les formes pour leur insuffler leur contenu. Ayant pour préférence le bleu et le rouge, couleurs qui rappellent directement celles du drapeau Américain, elle transcrit des images de la nature ou des compositions subjectives aux couleurs de son pays. L’aridité de la ville, la chaleur mortuaire du désert, la douceur des plantes, la religion… tant d’aspect qui définissent pour elle un roman national en cours de construction.

Ne manquez surtout pas l’occasion de découvrir la vie et l’oeuvre de cette artiste peintre qui aura marqué son époque et qui continue d’en inspirer beaucoup, jusqu’au 6 Décembre 2021 au Centre Pompidou à Paris.

Creuser le sujet

galerie

Pour approfondir le sujet, nous vous conseillons de consulter ces quelques références :

Expo – Article
Vidéo – Player
Vidéo – Player

Autre chose peut-être?

Retrouvez d’autres sujets et thématiques dans notre blog